Vous êtes sur un nouveau site dédié au Bourbonnais, les articles sont uniques avec leurs qualités et défauts. Et pour bien le lancer sur la toile, je vous demanderais de bien vouloir partager les messages. Nous sommes tous attachés au Bourbonnais, par nos familles ou par adoption. L'Histoire de l'Allier est riches de ses grandes femmes et de ses grands hommes mais aussi des petites gens. Mère nature a modelé des paysages incroyables : les forêts, les rivières, les montagnes ;  des écrins où les Rois, les Moines bâtisseurs et leurs Sujets ont construit des villages d'une beauté à nous couper le souffle. Certes, la société a changé, nous sommes les héritiers de ce patrimoine historique, culturel, et touristique :  Soyons en fiers !

ASSOCIATION DE PHILATELIE CARTOPHILIE ET AUTRES COLLECTIONS DU PAYS DE LAPALISSE

Château de Lapalisse et le pont traversant la Besbre

 
Cette magnifique carte postale est une reproduction d'après  une lithographie crée à l’occasion de l'émission du timbre de ce timbre de  2015, en l'honneur de Jacques II de Chabannes né en 1470 au château de Montaigu-le-Blin dans le Bourbonnais et mort le 24 février 1525 lors de la bataille de Pavie. 
 
Si vous souhaitez en savoir plus sur ce grand homme qui a marqué l'histoire de France, je vous conseille, dans un premier temps, de lire sur Google-livre, le livre intitulé : Notice historique sur la Maison de Chabannes ou de Chabannées suivie de l'armorial de ses alliances
 
Jacques XXIV de Chabannes présente son ancêtre sur la chaîne de radio RCF, entretien qu'il a accordé à Sébastien Joly de la Vernelle en 2015.  
 

 

Un quart d'heure avant sa mort, il était encore en vie

François 1er de Christian--Jacque (1937)

La popularité de Jacques II de Chabannes, au-delà des livres d'histoire, nous vient de par cette citation. Elle est si célèbre qu'elle sort de la bouche de Fernandel dans le film, François 1er, réalisé en 1937 par Christian-Jacque.

Et selon Monsieur Jérôme Yannick Piotrowski, cinéphile à Clermont François 1er est "l'une des meilleures comédies avec Fernandel, ici formidable de drôlerie. Cette comédie sans prétention possède de savoureux gags et des répliques fort piquantes et drôles. Je pense, outre la fameuse scène de la chèvre, au moment où le héros apprend leurs destinées à des personnages historiques en leur lisant le Larousse (son livre magique!), aux lapalissades de Lapalisse, à la scène du bal où les nobles de la Renaissance découvrent les danses modernes, à ce fantôme fort drôle qui en sait plus où il a enterré sa femme qu'il a assassiné...car il fait trop sombre dans les caves du château. Bref, François 1er, mis en scène avec soin par ce grand cinéaste que fut Christian-Jaque, est un pur moment de bonheur, qui fait rire et sourire. Et cela fait du bien en ces temps moroses !" 

Cette formule devenue proverbiale est un hommage au Maréchal de France tué au combat à Pavie : Les soldat du Maréchal de La Palice pour illustrer le courage dont il fit preuve,  écrivirent une chanson à sa mémoire.

Hélas ! La Palice est mort 
Il est mort devant Pavie 
Hélas ! S'il n'était pas mort 
Il serait encore en vie
 
 
Marie de Melun, seconde épouse et veuve de Jacques II de Chabannes, lui fit construire un magnifique mausolée dans la chapelle du château, et s'inspirant de cette chanson fit graver cette épitaphe : 
 
Ci-gît le Seigneur de La Palice 
S'il n'était mort il serait encore en vie. 
 
 
Et  c'est à à la salle Grenelle,en face de la mairie et proche du château et de l'église que l'Association de Philatélie, cartophilie et autres collections du Pays de Lapalisse a organisé son salon multicollections.
 
Un peu plus d'une dizaine d'exposants étaient présents venant des quatre coins de l' Hexagone. 
 
 
Monsieur René Roux

J'ai particulièrement discuté avec Monsieur René Roux, doyen de l'exposition qui tient la Brocante-René Roux 2, rue Pasteur à 71130 Gueugnon, et une Brocante-Bar, au 66, avenue du Général de Gaulle à 71160 Digoin ( rene.roux@orange.fr ). Il a un savoir encyclopédique sur les collections de cartes postales, de timbres et d'aquarelles ou de dessins anciens. Mais le plus intéressant est son histoire personnelle que je garde gravée dans ma mémoire.
 
Monsieur Patrick Choin

Monsieur Choin vient du village d'Herm dans les Landes, j'ai remarqué sa belle collection de timbres dont les différents Cérès le premier timbre français, Cérès, pour rappel, fut une divinité romaine  de l'agriculture. 
 
Il y avait aussi des timbres Louis-Napoléon Bonaparte, Présidence, Empire, Empire lauré. Il vend des timbres de grandes valeurs mais aussi des carnets aux prix très abordables et des lettres , des archives. Il se déplace dans toute la France pour ses achats ( 06 14 73 90 31 ) .
 
Au  salon multicollections de Lapalisse, j'y ai vu des merveilles, des livres, des voitures miniatures, et des objets dont j'ignorais l'existence...

 
Lapalisse, le Pays des vérités et de l'embouteillage
 
L'Association de philatélie, cartophilie et autres collections du Pays de Lapalisse avait aussi son stand où l'on pouvait trouver des souvenirs, et pièces de collections associées à la ville de Lapalisse et au département de l'Allier comme l'embouteillage, la N7, les cartes et enveloppes du premier jour de l'émission du timbre de Jacques II de Chabannes avec notamment la signature de Jacques XXIV de Chabannes, des sets de table, des blasons ou des pins. 
 
Stand de Association de philatélie, cartophilie et autres collections du Pays de Lapalisse

   
 
Monsieur Vincent Fosse et un membre de l 'Association de philatélie du Pays de Lapalisse

Mes sincères remerciements vont bien sûr à Monsieur Vincent Fosse, président de l'association ainsi qu'aux membres présents et à tous les exposants avec lesquels j'ai pu échanger dans une ambiance très conviviale. Merci à Vous tous !   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire